l


ARTISTES

1_Cecile2.png

Cécile Cassin

danseuse-chorégraphe

D'origines tunisienne et guadeloupéenne, Cécile Cassin conçoit son métissage comme un moteur de recherche et de création. Pratiquant à tour de rôle la danse et le théâtre en loisirs depuis son enfance, elle commence à se former aux danses africaines et afro dès 1995 avec Norma Claire, Georges Momboye, Irène Tassembedo, Vincent Harisdo,  Merlin Nyakam, Eneïda Castro , Chantal Loïal , formation étoffée par plusieurs voyages axés sur la danse et la culture du carnaval au Brésil, en Guadeloupe, au Bénin, au Congo Brazzaville et en Guinée . Elle se forme en parallèle aux techniques de danse contemporaine avec Nathalie Pubellier, Béa Buffin, Corinne Lancelle, Bruno Sajou, Stéphane Fratti, ainsi qu'à l'anatomie du mouvement et à la pédagogie de la danse chez Free Dance Song.

Sa passion pour l'Afrique et sa diaspora l'a amenée à travailler en tant que danseuse ou musicienne avec le conteur Siré Camara (Sénégal) des Griots Urbains, la conteuse Sylvie Mombo (Gabon),  la Cie Fata Olé (Guinée), les compagnies afro-brésiliennes Muleketu,  Pernambucongo, Pa'lo Santo et Claudio Basilio.
En 2002, elle est lauréate des bourses Paris Jeunes Talents et Défi Jeunes pour le projet  de la Cie de rue Afrodite Doun qui s?est produite jusqu?en 2012.  En 2010, elle crée "Les Saisons du Corps", une première pièce chorégraphique dont le langage plus personnel fusionne gestuelle africaine et approche contemporaine du mouvement. Depuis 2012, Cécile Cassin est aussi « Mama Cécilia », co-fondatrice, danseuse et choriste du groupe Paris-Kinshasa Express. Elle continue en parallèle, et depuis plus de 10 ans, à transmettre  à divers publics une danse d?inspiration africaine,  imprégnée de toutes ces expériences et influences.
2_Pat.png

Patrick Mundélé

musicien- guitariste- chanteur

C'est d'abord une voix incroyable par sa puissance et sa tessiture. C'est aussi une démarche qui ressemble à de la danse : ça chaloupe! Cela lui vient certainement de son enfance passée au Congo Kinshasa où il s'enivre de la fameuse rumba congolaise. Plus tard, en France, devenu musicien (guitare, chant, chant lyrique, tambour de bois) il rencontre les frères Makouaya avec lesquels il fait ses premiers pas au likembé. Aujourd'hui, "Mundélé" (blanc en lingala) chante et compose pour le groupe Paris Kinshasa Express. Il accompagne Ronan Ouri dans « A Portée 2 Voix » et a rejoint la Cie Kori de Sylvie Mombo en 2008.
4_Lansine.png

Lansiné Diabaté

musicien-balafoniste

Lansiné est né dans une famille de griots à Tokonou, dans la région de Kankan en Guinée Conakry. Dès son plus jeune âge, Lansiné est initié par son père Djéli-Mory Diabaté, grand griot Guinéen, à la culture traditionnelle, à son histoire et à l'apprentissage du balafon.En 1991, après son apprentissage traditionnel, Lansiné démarre sa carrière musicale en Côte d'Ivoire, en tant que professeur de balafon. A partir de 1994, il intègre plusieurs groupes en Côte d'Ivoire dont Ymako Téatri, créé pour sensibiliser les gens aux différents problèmes de société en Afrique, comme le sida, la polygamie et la religion et qui fera le tour du monde, avec plus de 120 représentations. Lors de sa tournée il donne des cours un peu partout aux USA, en Asie et en Europe. Il accompagne les cours de Cécile Cassin et a intégré Afrodite Doun depuis 2010.
5_Fab5.png

Fabien Rosset dit

musicien- percussionniste

Après 10 ans de piano et de trompette au conservatoire, il se forme aux percussions afro-cubaines et africaines pendant 5 ans avec Christian Nicolas ainsi qu'aux percussions afro-antillaises avec Serge Tama puis se perfectionne lors de divers stages avec Mohamed Bangoura, Mansa Camio, Coumbana Condé, Anga Diaz....
Depuis, il joue régulièrement dans les mariages maliens sous la direction de Madou Sako, dans Afrodite Doun ainsi que dans les formations Bazartuka et Ens'batucada. Il accompagne des cours de danse dont ceux de Cécile Cassin.
7_Fabrice_ok.png

Fabrice Virapatirin

musicien-percussionniste

Fabrice commence le djembé il y a plus de dix ans en France avec Mohamed Bangoura - percussionniste des Ballets Africains de Guinée- puis rejoint son groupe pendant deux ans avec lequel il se produira sur scène dans de nombreuses salles parisiennes.

ll perfectionne son jeu de percussionniste en se rendant plusieurs mois par an à Conakry où il joue au sein de ballets nationaux très réputés : Circus Boabab, Merveille de Guinée.

En France, il intégre le Collectif Mandingue avec lequel il a participé au Festival Urlupercu de Chartres et au Festival International de Percussions de Hambourg

Ils ont joué ou dansé pour Afrodite

Didier ROCH, Issa DAKUYO, Ywan NAVENNEC, Sylvie MOMBO, Pedro GOUEYTHIEU, Tchoubine COLIN, Jerson RAMOS, Nicole KLEIN, Soizic MUGUET, Guillaume ARBONVILLE, Julie HO, Lionel TABAR, Sophie LHUILLIER-KOFFI, Carly FITINI-PINILT, Hervé FERDINAND, Bruno ASSOUAD, Eric FLAN, Jeanne FRANCOIS, Vincent DILL, Axel LECOURT, Manty CAMARA, Oléko ESABE, Nono "Atalaku", Zowa DAMEY, Rachel BOAH, Mohamed KABA, Amadou BANGOURA, Monica DI COCCO, Balla DIABATE, Yeli Sory SYLLA, Raphael ZERBIB, Machita DOUCOURE, Morlaye SOUMAH, Teresa MARABELLO, Chrysogone DIANGOUAYA, Olivier LERAT, Laurent SCHITTULLI, Cyril CERNE, Cynthia BINTOU...






















Fabrice commence le djembé il y a plus de dix ans en France avec Mohamed Bangoura - percussionniste des Ballets Africains de Guinée- puis rejoint son groupe pendant deux ans avec lequel il se produira sur scène dans de nombreuses salles parisiennes.

ll perfectionne son jeu de percussionniste en se rendant plusieurs mois par an à Conakry où il joue au sein de ballets nationaux très réputés : Circus Boabab, Merveille de Guinée.

En France, il intégre le Collectif Mandingue avec lequel il a participé au Festival Urlupercu de Chartres et au Festival International de Percussions de Hambourg